Chefs d'entreprise

PROTEGER VOS PROCHES ET VOUS-MEME

En tant que professionnels non salariés, vous êtes soumis à un régime obligatoire particulier. La prévoyance concernant entre autre autres les garanties d'arrêt de travail, de décès ou d'invalidité car il existe une perte de pouvoir d’achat et des franchises subies par les sécurités sociales des indépendants. Depuis juillet 2021, les différentes caisses ont décidé de s’aligner sur les prises en charges, afin d’avoir des prestations identiques. Il est d’ailleurs possibles que vos contrats actuels ne soient pas à jour à cause de ces changements.

Il est indispensable pour vous de vous protéger quelle que soit votre situation mais il est difficile de comprendre et de lire parfaitement les contrats de prévoyance. En effet, il existe bien sûr des garanties complémentaires et des tarifs mais ce sont plutôt les détails tels que les barèmes imposés par les assureurs, les calculs de rente invalidité, les exclusions et les franchises qui font la différence.

Fort d’une dizaine d’année dans le métier des prévoyances complémentaires, nous vous proposons lors de notre audit patrimonial offert, de vérifier et de comparer les contrats d’assurance actuels avec ceux de nos partenaires privilégiés (dont certains sans questionnaire de santé sous certaines conditions) afin de vous faire faire des éventuelles économies, soit de valider des garanties et des conditions répondant pleinement à vos besoins.

OPTIMISATION REMUNERATION / INGENIERIE PATRIMONIALE

La plupart d’entre vous, travaillez sur un statut juridique d’entreprise individuelle et êtes soumis au BNC. Cette situation subie est une des plus répandue mais aussi une des plus onéreuses pour les professions libérales. En effet, vous êtes à la fois « surtaxé(e) » à l’impôt sur le revenu et sur les charges sociales.

Si vous employez un salarié, des solutions d’épargnes salariales couplées à de  l'intéressement ou de la participation aux bénéfices peut s’avérer un choix judicieux si vous êtes bien conseillé(e) sur la mise en place afin de percevoir une rémunération indirecte.

Il est parfois opportun de changer la structure juridique dans laquelle vous exercez pour optimiser votre rémunération réelle, votre situation patrimoniale ou votre cession d’activité.

La création d’une personne morale peut entre autre valoriser votre activité, diminuer votre fiscalité, baisser vos charges sociales etc. La mise en place d’une épargne salariale sur mesure en fonction de votre structure est également une solution pour créer une rémunération complémentaire indirecte et faiblement chargée ou fiscalisée.

Nous avons un service d’ingénierie patrimoniale qui travaille avec des experts comptables spécialisés et des notaires afin de vous accompagner sur des réflexions juridiques et patrimoniales complexes.

TRANSMETTRE / CÉDER MON PATRIMOINE PROFESSIONNEL

Il n’est jamais facile de savoir comment vous pouvez soit transmettre, soit céder votre activité de manière optimale. En effet, il existe de nombreux régimes de faveur qui permettent de diminuer votre plus value taxable, voire de la reporter pour ne pas avoir à la payer rapidement et la faire travailler financièrement.

Ces dispositifs sont complexes et dépendent à la fois du statut juridique, de la fiscalité, des chiffres d’affaire ou encore de l’antériorité de votre société.
Faut il créer une holding, faire appel au Pacte Dutreil, donner de la nue propriété à mes enfants avant la cession… sont des questions qui peuvent se poser mais auxquelles il est difficile de répondre seul(e).
L’utilisation de votre prix de cession ou vos futurs projets auront un fort  impact. Vos choix devront donc être anticipés et seront primordiaux.

Nous avons un service d’ingénierie patrimoniale qui travaille avec des experts comptables spécialisés et des notaires  afin de vous accompagner sur des réflexions juridiques et patrimoniales complexes.

OPTIMISER LA GESTION DE TRESORERIE EXCEDENTAIRE

Il n’est pas rare que vous ayez une trésorerie excédentaire, c’est à dire que vos recettes soient supérieures à vos charges d’exploitation. Cette situation démontre une bonne gestion de votre activité mais il est dommage de ne pas en faire usage. Cet excédent peut être utilisé pour une croissance de votre activité interne (en améliorant vos actifs d’exploitation) ou pour de la croissance externe avec le rachat de concurrent par exemple. Mais si aucune nécessité de croissance existe, il serait judicieux de “bonifier” cette trésorerie. Malheureusement, les comptes à terme depuis toujours utilisés par les banques ne permettent pas d’obtenir des rendements supérieurs à l’inflation.

Pour cela, nous avons à notre disposition de nombreuses solutions différenciantes telles que l’achat de parts de SCPI (pleine propriété ou en usufruit couplé à de l'amortissement), des contrats de capitalisation couplés à une allocation qui répond à votre profil d’investissement et horizon de placement, des solutions de private equity pour diversifier et chercher du rendement ou l’achat d’un patrimoine immobilier professionnel etc.

Notre cabinet possède un pôle d’ingénierie patrimoniale pour les chefs d’entreprise qui pourra vous aider à trouver la meilleure stratégie répondant à vos obligations et objectifs.